Shinrei, un pensionnat n'accueillant que des humains à don pour leur apprendre à contrôler leur fabuleuse aptitude hors du commun
 

Partagez | 
 

 C'est la rentrée... [ PV Nahk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: C'est la rentrée... [ PV Nahk]   Lun 10 Aoû - 17:13



C'est la rentrée...

PV Nahk


Voilà maintenant que je suis arrivé dans ce bahut, comme je m'y attendait, je m'ennuie à mourir ici. Je passe mes journées à fumer sur le toit ou à jouer de la guitare dans ma chambre rien de bien passionnant comme vous pouvez le constater. J'évite la plupart des élèves, je n'aime pas parler aux autres, pour être franc, je n'aime pas les personnes. Ah mon réveil vient de sonner, je mets bien sûr quelques minutes avant de me lever. C'est bien encore endormi que je me lève pour ouvrir la fenêtre et me griller une clope, j'adore commencer et terminer la journée par une cigarette, c'est une sorte de rituel pour moi. Je regarde l'extérieur de pensionnat, ce lieu est comme une cage dorée pour les gens comme nous. Les personnes nous envoient ici juste pour se débarrassé de nous, pour avoir un poid en moins sur les épaules.


Je regarde vers le deuxième lit se trouvant dans ma chambre, il était vide... Mon colocataire est surement déjà en bas en train de manger son petit-déjeuner, je devrai faire de même. Je jette alors mon mégot par la fenêtre en quelques minutes ce dernier atterrit en bat sur le macadam noir. Trente minutes passent et pendant tout ce temps, j'étais dans la salle de bien en train de me préparer. Avant de sortir de ma chambre, j'attrape mon cuir noir et l'enfile pour ensuite me diriger vers le réfectoire.


Il est vide, c'est, il est vide cela ne veut dire qu'une chose... Je suis en retard pour la rentrée... Ça commence bien, je décide quand même de prendre un plateau et de prendre tout mon temps pour manger. Après tout, je ne suis pas ici par plaisir, mais plus par obligation. Pourtant, mon pouvoir n'est pas un pouvoir bien dangereux avec ce pouvoir de merde, je pourrai me faire tuer à tout moment par des élèves avec des pouvoirs de fou. La dernière fois, j'ai vu mec capable de se téléporter lui s'est un pouvoir assez puissant comparé au mien. Je mange en toute tranquillité mon croissant pendant que les minutes défilent et plus elles défilent et plus je suis en retard, mais cela m'ait égale

Je finis mon petit-déjeuner et débarrasse mon plateau, avant de partir la dame qui s'occupe de nous donner le plateau me dis au revoir et me souhaite une bonne journée. Cette dame avec sa charlotte sur la tête est la seule à me saluer alors que je la calcule jamais cette fois-ci dans un élan de gentillesse, je décide de lui répondre.

« Merci à vous aussi bonne journée.  »


Je lui souris avant de monter les escaliers, je sors mon téléphone portable pour regarder l'heure. Me, voilà maintenant en retard de plus de trente minutes, je soupire et un air assez blasé appairait sur mon visage. Je fouille dans mon sac tout en marchant à la recherche d'une clope. Je continue de marcher dans les couloirs toujours la tête à moitié dans mon sac quand j'heurte un truc. Je recule est, c'est là que je vois un mec qui fait dix fois, ma taille ( c'est juste une façon de parler) ce mec est comme moi aussi en retard pour la rentrée...
By Morten
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la rentrée... [ PV Nahk]   Mar 11 Aoû - 18:56

-NAN MISHIMA ! A DROITE ! A DROOOOIIIIIITE !

La voiture se déporta soudainement vers la gauche puis braqua soudainement à droite, collant le conducteur et le passager vers la gauche. Le nordique put mirer de près le pommeau du levier de vitesse de la belle Mercedes. Le conducteur, un japonais du même âge que Nakh, avec une crête blonde de yankee ... Assez ridicule doit-on avouer et une paire de fausses Reban, lâcha un sourire confiant vers le jeune homme.

- T'inquiètes mec, j'suis un pilote. JE SUIS L'AIGLE DE LA ROUTE !

En criant, le yankee fit une brusque embardée sur la gauche, esquivant de justesse une voiture à l'arrêt.


En sortant d'une nuit plus qu'arrosé, le nordique s'était rendu compte qu'il était à l'autre bout de la ville. Et que ce matin était un jour spéciale vu que c'était ... La rentrée dans cet établissement spécial pour humains à dons. Ils avaient calculés que même en courant et en prenant chaque transport en commun a temps, le jeune homme ne serait jamais à l'heure. Non pas que le Nakh soit ponctuel, mais il ne voulait pas non plus se faire remarquer en arrivant en retard dès le premier jour. Une seule solution s'imposait : voler une voiture et griller la plupart des feux tricolores. Et les priorités. Et les stop. Les ralentisseurs. Et doubler toutes les voitures, quitte à se faire remarquer par les flics. Nakh ne voulait pas risquer sa vie dix fois par rue ni sa liberté simplement pour arriver dans les temps, mais Mishima était sous speed et de ce fait, inconscient des dangers encourus et bien nerveux.

- Écrase la vieille ! Nan, mieux ! La mère et sa poussette ! SHOOT DANS L'BÉBÉ !

Jack, pour sa part, était aux anges, bien qu'il grognait a chaque fois que le conducteur esquivait des piétons. Il proposait même des points par personne renversée. "Il n'y a aucun moment où on ne peux pas faire couler le sang" dirait-il.

Et la course contre la montre dura ainsi pendant dix minutes. Dix longues minutes pendant lesquelles Nakh s'accrochait désespérément à sa ceinture et au tableau de bord tout en insultant son ami autant en japonais qu'en islandais.

Finalement, le nordique aperçu enfin les abords du pensionnat. Mishima ralentis le véhicule et s'arrêta non loin de l'entrée, tout en veillant à rester hors de portée des caméras de sécurité. Sait-on jamais ... Il tira le frein à main et lança un autre sourire.

- Passe une bonne journée mon p'tit chéri.

- Va t'faire foutre. Þú getur deyja tête de con. lança Nakh avec véhémence

Nakh entendit à peine le "Hein ?" de son ami lorsqu'il sortit en trombe de la voiture, faisant claquer la portière derrière lui. Sans un regard en arrière, il s'avança d'un pas rapide vers l'établissement ... Les grilles étaient encore ouvertes, il n'était pas si en retard que ça finalement. Et la conduite ultra-riqué du yankee avait été bénéfique en fin de compte.

Alors qu'il franchissait l'entrée l’adrénaline et la peur ressenti précédemment laissa place à une grande fatigue. Il en avait presque oublié la nuit blanche qu'il venait de passer à se cartoucher la tête. Ironiquement, il s'inquiétait d'arriver en retard alors qu'il revenait d'une  nuit alcoolisé. Jack  ne moqua pas de lui faire remarquer pour le titiller.

- Ouais t'as un problème avec tes priorités. C'est un peu con, non ?

- La ferme.

Le jeune homme zigzagua entre les autres élèves -certainement des jeunes à dons, comme lui- et entra dans le bâtiment principal, sac de cours sur l'épaule. Il s'arrêta au milieu d'un couloir et inspira profondément.

Son premier jour. Le début était peut-être chaotique, mais il était arrivé à l'heure et en un seul morceaux. Il ne pouvait espéré mieux. Il allait sans doute être enfin normal. Se faire des amis, étudier, sortir avec lesdits amis, peut-être briser un coeur ou deux. Bref, vivre une adolescence normal et débuter une vie d'adulte sans forcément avoir du sang sur les mains trois fois par semaine.

- Tu rêves éveillé mon gars. Tu seras jamais normal. Jamais.

Le jeune homme soupira. C'était bien vrai, malheureusement vrai. Il secoua la tête, chassant les sombres pensées et se mit en quête de sa salle de cours.

Au bout d'une demi-heure, il s'avoua vaincu et reconnut à lui-même qu'il était perdu. Sa fierté en prit un coup et l'interdisait par la même occasion de demander son chemin. La colère commença à monter en lui. Graduellement. Enervé et perdu, il souffla d'exaspération en soufflant au plafond. Quel sens de l'orientation, hein ...

Soudainement, il se fit heurter par un retardataire, tout comme lui. Mais c'était pas le bon moment pour ça.
La colère fit rougir ses yeux intensivement, lui donnant un air effrayant.

-Regarde où tu vas, tête de gland. C'est l'jour où faut pas m'faire chier, gronda-t-il.

Jack, qui s'était endormi dans un recoin mental entre-temps, s'éveilla, curieux. Alors, baston ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la rentrée... [ PV Nahk]   Mar 11 Aoû - 19:38

link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Bad+Script|Calligraffitti|Pinyon+Script|Yanone+Kaffeesatz' rel='stylesheet' type='text/css'>

C'est la rentrée...

PV Nahk



J'étais toujours en train de regarder le géant devant moi.. Ou plutôt son dos, car le mec ne s'était pas retourné, j'ai don encore une chance de fuir ! Car ce mec franchement, il n'a pas l'air sympa son dos n'a pas l'air sympa et l'aura qu'il dégage aussi en claire tout chez ce mec à l'air flippant ! Quand il se retourne, on peut voir la haine dans ses yeux. Je l'ai juste basculé et on dirait que j'ai tué toute sa famille, il a les yeux rouges... Ha, je connais, il est défoncé, moi aussi, j'ai les yeux rouges quand je me défonce, mais il n'est pas net d'arriver le jour de la rentrée totalement défoncé.


« Regarde où tu vas, tête de gland. C'est l'jour où faut pas m'faire chier »


Tête de gland ? Il m'a bien traité de tête de gland ? Mais il s'est regardé avec ses yeux de défoncer ? Un soupir m'échappe, c'est la rentrée et j'me fais déjà traiter alors que je n'ai rien fait de mal alala. Surtout que j'ai jamais vu sa tête donc il est nouveau de ce fait, il ne connaît pas les couloirs du coup, je suis sûr qu'il est paumé et du coup, c'est pour ça qu'il râle. Je cherche dans mon sac mon paquet de clopes, je mets, on va dire cinq minutes avant de le retrouver dans tout ce bordel sans nom qu'est mon sac. Je prends mon collier qui est en fait mon briquet et j'allume ma cigarette.

Je porte mon regard vers mon interlocuteur qui semble toujours autant sur les nerfs. J'ai envie de me la péter pour une fois ! Je vais faire le mec cool qu'on voit dans les mangas tient ! Je vais le voir et en une vitesse assez incroyable j'allume mon briquet pour lui cramer une mèche de cheveux. Il n'a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive que me voilà déjà presque à l'autre bout du couloir en train de courir pour ma vie.

J'aurai bien voulus lui balancer une réplique qui en jette au début c'était mon intention, mais au final j'ai voulus jouer au fou et je lui cramé les cheveux. Je me demande combien de temps il me reste à vivre ? 1h, 1min ? Seule la vitesse à laquel je cours nous le dira !

By Morten
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est la rentrée... [ PV Nahk]   Dim 16 Aoû - 16:08

"Nous contrôlons les feux de la rage. La guerre est notre sang et la destruction, notre droit de naissance."

L'odeur de cochon titilla les narines du nordique. Des flash de mémoires vinrent l'assaillir, des images fugaces et arrivant dans un désordre chaotique. De mauvais souvenirs. De violence, de sang, de feu, et de destruction.
Des souvenirs que le Nakh tentait tant bien que mal d'endiguer par une consommation excessive d'alcool et de nombreuses drogues. Bien évidemment, ça ne marchait que moyennement. Pour ne pas dire pas du tout même.
Ajoutons à cela la nature taquine, voire sadique de Jack et vous obtenez un cocktail explosif de brutalité, de fureur sanguinaire qui pourrait être apparenté à de la démence.

C'est d'ailleurs un rire fou qui accueilla le geste vindicatif de l'inconscient. Le jeune homme fut tout de même surpris du geste de l’importun, donnant à celui-ci assez de temps pour fuir. Sage réaction. Comment ne pas fuir face au nordique ? Car après cette ... "attaque" le vermeil de ses yeux s'intensifia. Des lignes de même couleur apparurent autour de ses globes oculaires et sur son front, lui donnant un air de fou furieux.

Jack commençait à prendre le contrôle, avec un objectif clair : détruire l'idiot qu'il l'avait provoqué. Un sourire sadique naquit sur les lèvres de Nakh/Jack alors que sa cible disparaissait au coin du couloir. Nakh tenta quand même de raisonner son alter-ego sanguinaire.

- Ne le tue pas, c'est notre premier jour, j'aimerais que ça se passe bien ...

Jack regarda le dos de ses mains, qui commençait à se recouvrir d'entrelacs mystiques, signe que le don de Nakh prenait le dessus.

- Notre premier jour, et notre première chasse. Je pense que c'est un bon début ...

Nakh regretta vite de s'être laissé emporté, mais quand Jack prenait le contrôle, il était tout simplement impuissant, acteur et spectateur de sa propre furie , pour son plus grand dégout.

Avec une joie malsaine, Jack/Nakh se lança à la poursuite de sa proie. Cette dernière courrait vite, mais le nordique, sous l'effet du berzerker, le rattrapa assez vite. Tout en courant, il toucha le dos de sa cible. Simplement pour lui signaler qu'il était là.

- Coucou, c'est nous !

Et alors que le jeune homme se retournait pour regarder son poursuivant, ce dernier lança son poing de toutes ses forces en direction de sa tête avec un grand rire de malade mental.

Heureusement pour lui, Jack/Nakh voulait s'amuser et il visait assez mal, dans ce genre de cas. Il voulait provoquait la peur. Il voulait voir l'effroi dans les yeux de ses victimes avant de les massacrer.

Avant de leurs arracher les yeux.

Le poing frôla le crâne du fuyard et avec l'élan, la main s'enfonça brutalement dans le mur, à côté d'eux. Le bras s'enfonça dans le mur comme si c'était du beurre. Du beurre fait en placo-plâtre et en béton. Malheureusement Jack/Nakh, il devait s'arrêter afin d'extraire son membre de là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est la rentrée... [ PV Nahk]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la rentrée... [ PV Nahk]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinrei pensionnat :: Zone RP :Le pensionnat :: Premier étage :: Couloirs-
Sauter vers: